kit complet

 

Atelier d’architecture et de stratégie des usages de « l’habiter » pour et avec les habitants fondé par

Nassim Moussi Architecte ESTP.

Kit complet propose des services en stratégie urbaine, programmation et ingénierie de projets,

spécialisé dans le montage foncier de lieux hybrides.

 

ProjetsPublications

kit complet

 

Atelier d’architecture et de stratégie des usages de « l’habiter » pour et avec les habitants fondé par

Nassim Moussi Architecte ESTP.

Kit complet propose des services en stratégie urbaine, programmation et ingénierie de projets,

spécialisé dans le montage foncier de lieux hybrides.

 

ProjetsPublications

À Propos

L’esprit Kit complet

L’esprit Kit complet

Kit complet, c’est la volonté de redéfinir des méthodologies participatives alternatives dans les quartiers prioritaires de la ville en vouant une véritable culture d’innovation globale, pour et avec les habitants En agissant comme un trait d’union entre les acteurs urbains, Kit complet s’appuie sur sa double expertise en architecture et montage immobilier pour proposer des réponses évolutives opérationnelles aux opérateurs, aménageurs et collectivités territoriales.

kit_complet_logements

Ateliers participatifs pédagogiques | Reims

Créer une éducation nouvelle où la seule limite est la créativité, grâce au fait de diff­érencier le contenu et la stratégie d’apprentissage au sein du quartier des Châtillons avec l’asso « En Piste l’Artiste ! ». Ainsi, nous avons pu explorer le point de vue le plus haut de la ville, la tour des Argonautes au cœur du quartier, qui a off­ert à des enfants, une vision panoramique de l’espace urbain. Grâce à cette mise à distance avec un objet proche, nous avons débuté l’exploration : de mille manières diff­érentes…

Rez-de-ville | Épinay-sur-Seine

Enjeu vital et constitutif de la vie de quartier, dans le développement culturel et la préservation de la diversité commerciale, la notion de rez-de-ville comprend non seulement le rez-de-chaussée des constructions mais aussi les espaces ouverts en lisière. Cet appel à projets réinterroge la rigidité peu évolutive du rez-de-ville et les formats économico-sociales qui s’y introduisent, en réconciliant autant le public que le privé qui s’entrecroise dans une domanialité foncièrement complexe, en partant du sol et de ses usages.

Benchmarks & études sociologiques | Grand Reims

Réalisation d’un cahier de tendances autour des mobilités urbaines dans le cadre du NPNRU. Mis en œuvre d’un urbanisme de la proximité dans une dynamique de recomposition de l’économie du transport et de l’écologie de la mobilité. Quelles alternatives à « l’autosolisme » pour les habitants des Quartiers prioritaires de la ville ? En croisant ainsi approches morphologique et démographique, ces études développent une réflexion sur les micro-agencements territoriaux de la mobilité rurale.

Stratégie urbaine et plan d’aménagement participatifs | Quartier des Châtillons

Dans le cadre de l’élaboration du protocole de préfiguration du nouveau programme de renouvellement urbain, le pari est de croiser de nombreuses méthodologies inspirantes et expérimentations innovantes avec les habitants, bailleur et politique de la ville. Tout en accompagnant la prise de décision et la participation à des débats publics, séances plénières, démarches de consultation, de co-construction avec des instances participatives.

EHPAD avec pôles d’activités & de soins adaptés | Chennevières-sur-Marne

La programmation mixte dialogue avec le domaine départemental de la Vallée-aux-Loups, ensemble de parcs et jardins de 56 hectares. L’alignement et le traitement des plots en « immeuble villa » ont été contextualisé dans une écriture plus domestique. Ce choix participe à l’identité du site, de sa marque paysagère et de sa diversité architecturale. Les PASA deviennent des espaces aménagés au sein des EHPAD et sont destinés à accueillir des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie neuro-dégénérative et ayant des troubles du comportement modérés. En collaboration François Leclercq & associés.

Programme mixte 163 Logements & Commerces | Châtenay-Malabry

Dans le cadre de la première société d’économie mixte à opération unique de France (SEMOP), le projet propose d’inscrire ce nouveau quartier dans la continuité de son environnement, de mailler les tissus urbains et de révéler les qualités des identités chatenaisiennes. Bordé au nord par le centre-ville, à l’est par le parc de Sceaux et au sud par l’avenue de la division Leclerc, cette situation offre l’occasion unique de permettre la rencontre entre « 3 villes » : la ville faubourg, en continuité du centre-ville, la ville parc, lovée dans la lisière du parc de Sceaux, et la ville intense et active, le long du tramway 10. En collaboration François Leclercq & associés.

Réhabilitation Château de la Tour d’Aigues « Vins et Gastronomie »

Ici, Il sera question de réhabiliter, au sens premier, réhabiliter c’est aussi mettre en valeur par la force du vide, du non-fini. La reconversion de ce château est un travail d’acupuncture qui associe le respect des parties protégées et la réinvention de celles qui ne le sont pas. L’idée est de composer avec le territoire, s’opposant ainsi à la définition même d’un château (lat. Castellum : Forteresse) avec ses enceintes. La force principale du projet résidera dans sa volonté de faire rentrer la ville dans ce lieu. Ainsi une grande canopée de verre autoportante est pensée comme des gouttes de vins qui éclaboussent le sol ; cette canopée abritera le marché local (aujourd’hui sur le parking extérieur) adossée à un Food Court gourmet dans sa partie sud. La partie Nord de la canopée accueillera un auditorium polyfonctionnel, coiffé par un voile de verre structurel qui donnera l’impression de flotter sur l’enceinte.

Réhabilitation Patrimoine | Soissons

Conception et exploitation à partir d’un chantier de réhabilitation. Valorisation d’une ancienne dépendance de corps de ferme en terre crue et tuile canal en une grange hôtelière de 80m² sur une propriété agricole de 8 ha. Négociation des accords fonciers et suivis de la commercialisation des droits à construire et mise au point du projet jusqu’à l’obtention des autorisations administratives.

Logements collectifs | Aubervilliers

Ce concours du Grand Paris Express est l’occasion de réinventer la place de l’habitat en lisière. Les 62 logements s’installent sur un socle accueillant une crèche. Les appartements des étages bas s’organisent autour de loggias en quiconque, garantes d’intimité. Plus haut, les balcons filants s’élargissent en promontoires ouvrant à la vue. C’est une architecture simple et évidente, qui démultiplie les points de vue et les orientations. Une architecture de l’usage et du plaisir d’habiter.

Rez-de-ville | Épinay-sur-Seine

Enjeu vital et constitutif de la vie de quartier, dans le développement culturel et la préservation de la diversité commerciale, la notion de rez-de-ville comprend non seulement le rez-de-chaussée des constructions mais aussi les espaces ouverts en lisière. Cet appel à projets réinterroge la rigidité peu évolutive du rez-de-ville et les formats économico-sociales qui s’y introduisent, en réconciliant autant le public que le privé qui s’entrecroise dans une domanialité foncièrement complexe, en partant du sol et de ses usages.

Benchmarks & études sociologiques | Grand Reims

Réalisation d’un cahier de tendances autour des mobilités urbaines dans le cadre du NPNRU. Mis en œuvre d’un urbanisme de la proximité dans une dynamique de recomposition de l’économie du transport et de l’écologie de la mobilité. Quelles alternatives à « l’autosolisme » pour les habitants des Quartiers prioritaires de la ville ? En croisant ainsi approches morphologique et démographique, ces études développent une réflexion sur les micro-agencements territoriaux de la mobilité rurale.

Ateliers participatifs pédagogiques | Reims

Créer une éducation nouvelle où la seule limite est la créativité, grâce au fait de diff­érencier le contenu et la stratégie d’apprentissage au sein du quartier des Châtillons avec l’asso « En Piste l’Artiste ! ». Ainsi, nous avons pu explorer le point de vue le plus haut de la ville, la tour des Argonautes au cœur du quartier, qui a off­ert à des enfants, une vision panoramique de l’espace urbain. Grâce à cette mise à distance avec un objet proche, nous avons débuté l’exploration : de mille manières diff­érentes…

EHPAD avec pôles d’activités & de soins adaptés | Chennevières-sur-Marne

La programmation mixte dialogue avec le domaine départemental de la Vallée-aux-Loups, ensemble de parcs et jardins de 56 hectares. L’alignement et le traitement des plots en « immeuble villa » ont été contextualisé dans une écriture plus domestique. Ce choix participe à l’identité du site, de sa marque paysagère et de sa diversité architecturale. Les PASA deviennent des espaces aménagés au sein des EHPAD et sont destinés à accueillir des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie neuro-dégénérative et ayant des troubles du comportement modérés. En collaboration François Leclercq & associés.

Programme mixte 163 Logements & Commerces | Châtenay-Malabry

Dans le cadre de la première société d’économie mixte à opération unique de France (SEMOP), le projet propose d’inscrire ce nouveau quartier dans la continuité de son environnement, de mailler les tissus urbains et de révéler les qualités des identités chatenaisiennes. Bordé au nord par le centre-ville, à l’est par le parc de Sceaux et au sud par l’avenue de la division Leclerc, cette situation offre l’occasion unique de permettre la rencontre entre « 3 villes » : la ville faubourg, en continuité du centre-ville, la ville parc, lovée dans la lisière du parc de Sceaux, et la ville intense et active, le long du tramway 10. En collaboration François Leclercq & associés.

Stratégie urbaine et plan d’aménagement participatifs | Quartier des Châtillons

Dans le cadre de l’élaboration du protocole de préfiguration du nouveau programme de renouvellement urbain, le pari est de croiser de nombreuses méthodologies inspirantes et expérimentations innovantes avec les habitants, bailleur et politique de la ville. Tout en accompagnant la prise de décision et la participation à des débats publics, séances plénières, démarches de consultation, de co-construction avec des instances participatives.

Réhabilitation Patrimoine | Soissons

Conception et exploitation à partir d’un chantier de réhabilitation. Valorisation d’une ancienne dépendance de corps de ferme en terre crue et tuile canal en une grange hôtelière de 80m² sur une propriété agricole de 8 ha. Négociation des accords fonciers et suivis de la commercialisation des droits à construire et mise au point du projet jusqu’à l’obtention des autorisations administratives.

Logements collectifs | Aubervilliers

Ce concours du Grand Paris Express est l’occasion de réinventer la place de l’habitat en lisière. Les 62 logements s’installent sur un socle accueillant une crèche. Les appartements des étages bas s’organisent autour de loggias en quiconque, garantes d’intimité. Plus haut, les balcons filants s’élargissent en promontoires ouvrant à la vue. C’est une architecture simple et évidente, qui démultiplie les points de vue et les orientations. Une architecture de l’usage et du plaisir d’habiter.

Réhabilitation Château de la Tour d’Aigues «
Vins et Gastronomie »

Ici, Il sera question de réhabiliter, au sens premier, réhabiliter c’est aussi mettre en valeur par la force du vide, du non-fini. La reconversion de ce château est un travail d’acupuncture qui associe le respect des parties protégées et la réinvention de celles qui ne le sont pas. L’idée est de composer avec le territoire, s’opposant ainsi à la définition même d’un château (lat. Castellum : Forteresse) avec ses enceintes. La force principale du projet résidera dans sa volonté de faire rentrer la ville dans ce lieu. Ainsi une grande canopée de verre autoportante est pensée comme des gouttes de vins qui éclaboussent le sol ; cette canopée abritera le marché local (aujourd’hui sur le parking extérieur) adossée à un Food Court gourmet dans sa partie sud. La partie Nord de la canopée accueillera un auditorium polyfonctionnel, coiffé par un voile de verre structurel qui donnera l’impression de flotter sur l’enceinte.

Ne ratez pas

NOS PUBLICATIONS

NOS PUBLICATIONS

Articles, études et comités scientifiques

kit_complet_04lvsl

Habitat et grand âge : les défis du vieillissement

  • Le Vent Se Lève

25.02.2021

kit_complet_03 LVSL

La justice sociale, clé contre la précarité énergétique du logement ?

  • Le Vent Se Lève

25.11.2020

kit_complet_ARSENAL

Et demain on fait quoi ?

  • Pavillon de l’arsenal

13.05.2020

kit_complet_02 LVSL

Notre prison brûle et nous regardons ailleurs

  • Le Vent Se Lève

12.05.2020

kit_complet_OUISHARE

Le coliving peut-il être l’avenir de la propriété ?

  • Ouishare

30.04.2020

kit_complet_Urbanews

La servitisation du coliving est-elle l’avenir de la propriété ?

  • Urbanews

22.04.2020

kit_complet_01 LVSL

Entre-soi et cooptation : le coliving, face cachée de la propriété marketée ?

  • Le Vent Se Lève

02.04.2020

kit_complet_Bouygues Construction I Linkcity

Espaces hybrides, villes en transition

  • Bouygues Construction I Linkcity

25.02.2020

kit_complet_Thèse

Début du coliving, fin de la propriété ?

  • Thèse

16.12.2019

kit_complet_01_Syndicat de l’architecture

Le logement en France I Projet nominé

  • Syndicat de l’architecture

30.07.2018

kit_complet_Séminaire

Des communs paysagistes ? À partir de l’œuvre de Jacques Simon

  • Séminaire itinérant

05.07.2017

Contactez-Nous

Contactez-Nous

C’est toujours les mêmes gestes. D’abord la jambe gauche, toujours. Chaussettes, chaussures, toujours. Puis la jambe droite. Et puis on entre en contact.

Contact

Passe décisive

9 + 2 =

kit_complet_Paris médiéval

kit complet
Paris

Une question ?

Un débat ?

Une proposition ?